Le comportement alimentaire

Le comportement alimentaire

Gérard Apfeldorfer est médecin psychiatre et psychothérapeute, ancien Interne des Hôpitaux psychiatriques de la Seine, spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire et les problèmes d’obésité. Il est cofondateur en 1998 de l’association « Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids », ainsi que son premier Président, et a mis en place le site www.gros.org de cette association.

Il a mis en place et anime avec Jean-Philippe Zermati le site www.linecoaching.com, qui propose un programme d’aide aux personnes en difficulté avec leur poids et leur comportement alimentaire.

Citons, parmi les ouvrages les plus récents de Gérard Apfeldorfer : ‘Traiter l’obésité et le surpoids’ en collaboration avec Jean-Philippe Zermati et Bernard Waysfeld (Odile Jacob, 2010), ‘Mangez en paix !’ (Odile Jacob, 2008), ‘Maigrir, c’est dans la tête’ (Odile Jacob, nouvelle édition 2009), ‘Les relations durables’ (Odile Jacob, 2004). Gérard Apfeldorfer et Jean-Philippe Zermati ont écrit en collaboration ‘Dictature des régimes, attention !’ (Odile Jacob, 2006).

Le comportement alimentaire2017-12-10T01:12:37+00:00

Les diététiciens nutritionnistes

Les diététiciens nutritionnistes

   Magali Fournier – Académie de Montpellier

Diététicienne de formation comptant en plus des diplômes universitaires sur la nutrition du sportif et l’obésité de l’enfant et de l’adolescent, Magali Fournier-Moreau exerce en cabinet libéral.Elle est également diététicienne référente pour le Languedoc-Roussillon du CIV (Centre d’Information des Viandes), intervient pour le pôle santé de Nîmes et la FMC (Formation Médicale Continue des Médecins) sur les thèmes de l’obésité, du diabète, … Magali Fournier-Moreau est membre du réseau DIET’France et participe aux campagnes du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

Céline Rousseau – Académie de Toulouse

Diététicienne nutritionniste libérale à domicile à Montauban, Céline Rousseau intervient auprès d’adultes en éducation thérapeutique sur l’obésité en clinique et en centre hospitalier. Elle anime également des actions de prévention auprès des jeunes de 16-25 ans dans les Missilons locales de Tarn-et-Garonne, et est référencée par le programme National Nutrition Santé, comme formatrice avec une spécialité « Nutrition & Enfance ».

Membre du réseau Diet’France, Céline Rousseau participe également aux campagnes du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

  Amélie Foulon – Académie de Bordeaux

Diététicienne de formation et en activité libérale depuis 2008, Amélie Foulon consulte sur la perte de poids, la rééducation alimentaire des enfants, adultes et des femmes enceintes. Elle assure également le suivi de patients à domicile (NEAD : nutrition entérale à domicile), la connaissance des produits de nutrition entérale et de complémentation orale, la formation des équipes soignantes dans les structures spécialisées comme les EHPAD (Etablissement d’Hébergement de Personnes Agées Dépendantes).

Amélie Foulon intervient également en milieu scolaire ou auprès d’adultes dans le cadre de campagnes événementielles dans des salons (Salon de l’Agriculture), des congrès professionnels, des commerces … Elle est membre du réseau DIET’France et participe également aux campagnes du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

Nathalie LE FUR – Académie de Versailles

Diététicienne de formation et titulaire d’un DEA en biologie, Nathalie Le Fur exerce en cabinet libéral depuis 2010 à Gif-sur-Yvette où elle réalise des consultations individuelles personnalisées et anime des ateliers de groupes pour diabétiques. Elle est titulaire de la formation ETP (Education Thérapeutique du Patient) qui permet une meilleure prise en charge des patients atteints des maladies chroniques et est adhérente des réseaux de santé REVESDIAB (Diabète de type II), ESSONONCO (Cancer), REPOP (obésité infantile), RENIF (Insuffisance rénale).

Nathalie Le Fur est également salariée du Centre Municipal de Santé de Fontenay-aux-Roses, embauchée pour faire de la prévention auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes. Elle anime des interventions diététiques pour la Mutualité Française et à Antony avec les ASV (Atelier Santé Ville) qui proposent un accompagnement global aux femmes dans le cadre d’une insertion sociale et/ou professionnelle. Membre du réseau Diet’France, elle participe aux campagnes du CNIEL ( Centre National Interprofessionel d’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

Nathalie Genet – Académie de Reims

Diététicienne de formation comptant en plus des diplômes universitaires sur la psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent et la nutrition et diabétologie pratique, Nathalie Genet est diététicienne-nutritionniste libérale depuis 2007.

Elle est également formatrice en éducation thérapeutique du patient à la maison de la Nutrition, du Cœur, de l’Obésité et du Diabète de Reims, en sevrage tabagique à la Mutualité Française Champagne-Ardenne et en alimentation pendant et après les traitements au Point Accueil Cancer de Reims. Nathalie Genet est également Officier Sapeur Pompier volontaire expert en diététique au Service départemental d’Incendie et de Secours de la Marne et diététicienne-nutritionniste vacataire au CREPS (Centre Régional d’Education Populaire et Sportive). Enfin, elle est membre du réseau DIET’France et participe aux campagnes du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

Mélissa Philis – Académie de Marseille

Diététicienne de formation universitaire avec en plus une formation certifiante d’éducation thérapeutique du patient (réseau ressources santé, CRES Paca), Mélissa Philis est aujourd’hui diététicienne à domicile, pour la CRAM et en maison de retraite ; elle assure une prise en charge diététique de ses patients, un suivi nutritionnel de personnes dénutries et le suivi de nutrition entérale.

Mélissa Philis est également formatrice notamment sur le GEMRCN (le Groupe d’Etudes des Marchés Restauration Collective et Nutrition) et l’HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) et enseignante en BTS diététique. Elle est membre du réseau DIET’France et participe aux campagnes du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

Les diététiciens nutritionnistes2018-05-17T23:10:01+00:00

CNIEL

DIET’FRANCE agence de communication organise pour la 8ème année consécutive la campagne ‘A table pour grandir’ du CNIEL (Centre national interprofessionnel de l’économie laitière) en s’appuyant sur son réseau national de diététiciens DIET’France.

Depuis près de 25 ans, l’Interprofession laitière (CNIEL) représentant les éleveurs et transformateurs laitiers français, tisse des liens forts avec l’Education Nationale dans le cadre de conventions de partenariat signées avec les rectorats et inspections d’académies.

Aussi le CNIEL conduit depuis janvier 2017 avec la collaboration de DIET’FRANCE agence de communication une 8ème campagne nationale d’éducation alimentaire à destination des élèves de CM1 et CM2 et propose en 2017, aux écoles élémentaires de 11 académies, 500 animations avec la présence d’un diététicien nutritionniste local.

Le kit pédagogique a été conçu par une équipe pluridisciplinaire comprenant enseignants, conseillers pédagogiques et diététiciens nutritionnistes. L’originalité du support pédagogique repose sur la place essentielle donnée dans le déroulement de l’animation aux échanges entre les élèves, l’enseignant et le diététicien nutritionniste. L’objectif est : « faire parler les enfants sur leurs habitudes alimentaires et les aider à choisir une diversité d’aliments au cours de leurs repas en respectant leur goût et leur culture ». Le support pédagogique est composé d’un cahier d’exercices joliment illustré, distribué à chaque enfant de la classe, avec différents ateliers proposés. Les ateliers choisis sont menés en petits groupes.

L’élève rapporteur de chaque groupe commente, au moment de la synthèse, les résultats du travail de son groupe. Puis ces résultats sont transcrits sur une grande affiche qui reste dans la classe. A la fin de la séance qui dure 1h30, chaque élève reçoit un livret de recettes facilement réalisables par les enfants avec des astuces à communiquer aux parents. Un livret pédagogique avec des pistes applicables dans différentes matières français, culture humaniste, enseignements scientifiques, mathématiques et une brochure « voyage au centre de l’os » sont remis à l’enseignant pour lui permettre d’approfondir avec ses élèves les connaissances vues lors de l’animation avec le diététicien nutritionniste.

Après 7 ans de campagne, 4500 classes CM1 et CM2 ont participé aux animations «A table pour Grandir» représentant plus de 100 000 enfants sur les 11 académies. L’indice de satisfaction des enseignants est fort et augmente chaque année. Les diététiciens envoient à DIET’FRANCE agence de communication après chaque animation une fiche de restitution sur les travaux des enfants avec des photos, des affiches de synthèse et des pages de cahiers d’exercices. Les enseignants, quant à eux, renvoient une fiche d’évaluation avec parfois des commandes de documentation complémentaire (plus de 15 000 documents ont déjà été commandés).

Une base de données a été constituée par DIET’FRANCE agence de communication pour regrouper toutes ces données. Aujourd’hui, plus de 200 000 données sont accessibles classées sous 133 critères d’information et regroupées en 6 natures « majeures » : identité de l’école, identité du contact principal, identification de l’animation, restitution du diététicien, évaluation de l’enseignant et traitement pour établir des tableaux de bord de suivi de campagne.

L’objectif de la 8ème campagne est de continuer à proposer dans les mêmes académies des animations gratuites dans de nouvelles écoles élémentaires et auprès de nouveaux enfants de CM1 et CM2 avec la présence d’une diététicienne mais aussi proposer au plus des 2 000 enseignants qui ont déjà participé à la campagne « A table pour grandir » de nouveaux modules de suivi qu’ils pourront animer eux-mêmes ou avec l’aide d’une diététicienne  selon leur demande.

Le kit d’animation de la campagne « A table pour grandir » a obtenu en 2011 le logo PNA (Programme National pour l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture).

CNIEL2017-11-27T22:46:56+00:00

Diet’France au coeur de la campgane « A Table Pour Grandir »

Diet’France au coeur de la campagne ‘A table pour grandir’

Le CNIEL, Centre national interprofessionnel de l’économie laitière, a commandé à DIET’FRANCE agence de communication, une 6ème campagne intitulée ‘A table pour grandir’ pour l’année 2015, en s’appuyant sur son réseau national de diététiciens DIET’FRANCE. Depuis 6 ans, le réseau DIET’France à animé pour le CNIEL 5000 ateliers dans des écoles élémentaires de 11 académies. 

Magali Fournier, membre du réseau Diet’France depuis sa création, nous parle de la campagne « A table pour grandir ».

DIET’FRANCE agence de communication: Madame, pouvez-vous en quelques mots nous décrire votre parcours ?

Magali Fournier : Je suis diététicienne de formation et j’exerce en cabinet libéral. J’ai également des diplômes universitaires en nutrition du sportif et obésité de l’enfant et de l’adolescent. Je suis également diététicienne référente pour le Languedoc-Roussillon du CIV (Centre d’Information des Viandes) et j’interviens pour le pôle santé de Nîmes et la FMC (Formation Médicale Continue des Médecins) sur les thèmes de l’obésité, du diabète, … Enfin, je suis membre du réseau DIET’France depuis sa création et c’est à ce titre que je participe aux campagnes du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

DIET’FRANCE agence de communication : Depuis quand participez-vous à la campagne annuelle ‘A table pour grandir’ organisée par DIET’FRANCE agence de communication pour le CNIEL ?

Magali Fournier : Depuis la première campagne, en 2009.

DIET’FRANCE agence de communication : Pouvez-vous nous dire en quelques mots en quoi cela consiste et quels sont les objectifs de cette campagne ?

Magali Fournier : Il s’agit d’organiser et d’animer des ateliers pour des enfants de CM1 et CM2 pour leur permettre de faire le lien entre l’équilibre alimentaire, la cuisine, l’origine des produits et le plaisir. L’objectif de ces campagnes est de positionner les produits laitiers dans l’équilibre alimentaire.

DIET’FRANCE agence de communication: En tant que diététicienne, quelles expertises mettez-vous en avant ?

Magali Fournier : L’organisation, la rigueur, l’écoute, la communication en employant des mots simples, la connaissance des aliments et de la cuisine.

DIET’FRANCE agence de communication: Cette campagne étant destinée aux enfants, avez-vous constaté des évolutions au fil des ans ?

Magali Fournier : Oui, les enfants « culpabilisent » de plus en plus de manger gras, salé ou sucré… Ils ont besoin d’être rassurés. Les enfants entendent des messages (médias, adultes, …) et ne les comprennent pas

DIET’FRANCE agence de communication : Quels constats faites-vous sur la dernière campagne ?

Magali Fournier : Je constate que souvent les enfants ne connaissent pas les origines des produits et ne savent pas comment ils se cuisinent.

DIET’FRANCE agence de communication: Quel est l’avantage, selon vous, pour le CNIEL à faire appel au réseau Diet’France ?

Magali Fournier : L’avantage pour le CNIEL est d’avoir un réseau à travers la France de diététiciens performants !

DIET’FRANCE agence de communication: Et enfin, participerez-vous à la prochaine campagne ?

Magali Fournier : Si il y a une nouvelle campagne, je suis partante !

Diet’France au coeur de la campgane « A Table Pour Grandir »2018-05-17T11:17:03+00:00