About Anouchka HAUTION

This author has not yet filled in any details.
So far Anouchka HAUTION has created 4 blog entries.

CNIEL

DIET’FRANCE agence de communication organise pour la 8ème année consécutive la campagne ‘A table pour grandir’ du CNIEL (Centre national interprofessionnel de l’économie laitière) en s’appuyant sur son réseau national de diététiciens DIET’France.

Depuis près de 25 ans, l’Interprofession laitière (CNIEL) représentant les éleveurs et transformateurs laitiers français, tisse des liens forts avec l’Education Nationale dans le cadre de conventions de partenariat signées avec les rectorats et inspections d’académies.

Aussi le CNIEL conduit depuis janvier 2017 avec la collaboration de DIET’FRANCE agence de communication une 8ème campagne nationale d’éducation alimentaire à destination des élèves de CM1 et CM2 et propose en 2017, aux écoles élémentaires de 11 académies, 500 animations avec la présence d’un diététicien nutritionniste local.

Le kit pédagogique a été conçu par une équipe pluridisciplinaire comprenant enseignants, conseillers pédagogiques et diététiciens nutritionnistes. L’originalité du support pédagogique repose sur la place essentielle donnée dans le déroulement de l’animation aux échanges entre les élèves, l’enseignant et le diététicien nutritionniste. L’objectif est : « faire parler les enfants sur leurs habitudes alimentaires et les aider à choisir une diversité d’aliments au cours de leurs repas en respectant leur goût et leur culture ». Le support pédagogique est composé d’un cahier d’exercices joliment illustré, distribué à chaque enfant de la classe, avec différents ateliers proposés. Les ateliers choisis sont menés en petits groupes.

L’élève rapporteur de chaque groupe commente, au moment de la synthèse, les résultats du travail de son groupe. Puis ces résultats sont transcrits sur une grande affiche qui reste dans la classe. A la fin de la séance qui dure 1h30, chaque élève reçoit un livret de recettes facilement réalisables par les enfants avec des astuces à communiquer aux parents. Un livret pédagogique avec des pistes applicables dans différentes matières français, culture humaniste, enseignements scientifiques, mathématiques et une brochure « voyage au centre de l’os » sont remis à l’enseignant pour lui permettre d’approfondir avec ses élèves les connaissances vues lors de l’animation avec le diététicien nutritionniste.

Après 7 ans de campagne, 4500 classes CM1 et CM2 ont participé aux animations «A table pour Grandir» représentant plus de 100 000 enfants sur les 11 académies. L’indice de satisfaction des enseignants est fort et augmente chaque année. Les diététiciens envoient à DIET’FRANCE agence de communication après chaque animation une fiche de restitution sur les travaux des enfants avec des photos, des affiches de synthèse et des pages de cahiers d’exercices. Les enseignants, quant à eux, renvoient une fiche d’évaluation avec parfois des commandes de documentation complémentaire (plus de 15 000 documents ont déjà été commandés).

Une base de données a été constituée par DIET’FRANCE agence de communication pour regrouper toutes ces données. Aujourd’hui, plus de 200 000 données sont accessibles classées sous 133 critères d’information et regroupées en 6 natures « majeures » : identité de l’école, identité du contact principal, identification de l’animation, restitution du diététicien, évaluation de l’enseignant et traitement pour établir des tableaux de bord de suivi de campagne.

L’objectif de la 8ème campagne est de continuer à proposer dans les mêmes académies des animations gratuites dans de nouvelles écoles élémentaires et auprès de nouveaux enfants de CM1 et CM2 avec la présence d’une diététicienne mais aussi proposer au plus des 2 000 enseignants qui ont déjà participé à la campagne « A table pour grandir » de nouveaux modules de suivi qu’ils pourront animer eux-mêmes ou avec l’aide d’une diététicienne  selon leur demande.

Le kit d’animation de la campagne « A table pour grandir » a obtenu en 2011 le logo PNA (Programme National pour l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture).

CNIEL2018-07-22T16:39:28+00:00

Diet’France au coeur de la campgane « A Table Pour Grandir »

Diet’France au coeur de la campagne ‘A table pour grandir’

Le CNIEL, Centre national interprofessionnel de l’économie laitière, a commandé à DIET’FRANCE agence de communication, une 6ème campagne intitulée ‘A table pour grandir’ pour l’année 2015, en s’appuyant sur son réseau national de diététiciens DIET’FRANCE. Depuis 6 ans, le réseau DIET’France à animé pour le CNIEL 5000 ateliers dans des écoles élémentaires de 11 académies. 

Magali Fournier, membre du réseau Diet’France depuis sa création, nous parle de la campagne « A table pour grandir ».

DIET’FRANCE agence de communication: Madame, pouvez-vous en quelques mots nous décrire votre parcours ?

Magali Fournier : Je suis diététicienne de formation et j’exerce en cabinet libéral. J’ai également des diplômes universitaires en nutrition du sportif et obésité de l’enfant et de l’adolescent. Je suis également diététicienne référente pour le Languedoc-Roussillon du CIV (Centre d’Information des Viandes) et j’interviens pour le pôle santé de Nîmes et la FMC (Formation Médicale Continue des Médecins) sur les thèmes de l’obésité, du diabète, … Enfin, je suis membre du réseau DIET’France depuis sa création et c’est à ce titre que je participe aux campagnes du CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière) dans les écoles primaires.

DIET’FRANCE agence de communication : Depuis quand participez-vous à la campagne annuelle ‘A table pour grandir’ organisée par DIET’FRANCE agence de communication pour le CNIEL ?

Magali Fournier : Depuis la première campagne, en 2009.

DIET’FRANCE agence de communication : Pouvez-vous nous dire en quelques mots en quoi cela consiste et quels sont les objectifs de cette campagne ?

Magali Fournier : Il s’agit d’organiser et d’animer des ateliers pour des enfants de CM1 et CM2 pour leur permettre de faire le lien entre l’équilibre alimentaire, la cuisine, l’origine des produits et le plaisir. L’objectif de ces campagnes est de positionner les produits laitiers dans l’équilibre alimentaire.

DIET’FRANCE agence de communication: En tant que diététicienne, quelles expertises mettez-vous en avant ?

Magali Fournier : L’organisation, la rigueur, l’écoute, la communication en employant des mots simples, la connaissance des aliments et de la cuisine.

DIET’FRANCE agence de communication: Cette campagne étant destinée aux enfants, avez-vous constaté des évolutions au fil des ans ?

Magali Fournier : Oui, les enfants « culpabilisent » de plus en plus de manger gras, salé ou sucré… Ils ont besoin d’être rassurés. Les enfants entendent des messages (médias, adultes, …) et ne les comprennent pas

DIET’FRANCE agence de communication : Quels constats faites-vous sur la dernière campagne ?

Magali Fournier : Je constate que souvent les enfants ne connaissent pas les origines des produits et ne savent pas comment ils se cuisinent.

DIET’FRANCE agence de communication: Quel est l’avantage, selon vous, pour le CNIEL à faire appel au réseau Diet’France ?

Magali Fournier : L’avantage pour le CNIEL est d’avoir un réseau à travers la France de diététiciens performants !

DIET’FRANCE agence de communication: Et enfin, participerez-vous à la prochaine campagne ?

Magali Fournier : Si il y a une nouvelle campagne, je suis partante !

Diet’France au coeur de la campgane « A Table Pour Grandir »2018-05-17T11:17:03+00:00

« Tout savoir sur les produits laitiers, Février 2011 »

Article de presse locale d’une animation réalisée dans les Ardennes.

Les élèves des classes du CM1 de Gérard Macé et du CM2 de Patricia Macé participaient à la campagne nationale « à table pour grandir » orientée sur les produits laitiers, initiée par la maison du lait dans 12 académies, soit 1200 établissements sur tout
l’Hexagone. Nathalie Genet, diététicienne nutritionniste à Reims, déléguée du CNIEL (Centre National Interprofessionnel
de l’Economie Laitière), partenaire de la campagne, a retracé le cheminement du lait (depuis la vache qui broute l’herbe dans le pré jusqu’à son arrivée sur notre table) et faisait découvrir les produits dérivés comme les yaourts, les fromages,et autres recettes
à base de lait…
Après ces explications, un cahier d’exercices était proposé aux écoliers partagés en plusieurs groupes, chacun d’eux devait trouver des recettes à base de lait, découvrir la région d’origine de certains fromages, la provenance de quelques menus avant
de terminer par la création d’un menu
type…
A travers cette campagne, le CNIEL souhaite intéresser les enfants à la démarche « bien s’alimenter ».
Il ne reste plus qu’à convaincre les parents de mettre la main à la pâte.

« Tout savoir sur les produits laitiers, Février 2011 »2018-05-13T23:18:52+00:00