Consommation d'huile d'olive

L’huile d’olive extra-vierge est une excellente source de gras monoinsaturés. Elle est la seule huile végétale contenant une quantité importante de composés phénoliques qui ont des propriétés antioxydantes et antiinflammatoires positives sur la santé cardio-vasculaire.

Les nombreuses études publiées sur le régime méditerranéen le prouvent. Ce régime est caractérisé par une grande consommation d’aliments d’origine végétale d’une part et d’huile d’olive d’autre part, principale source de corps gras pour cuisiner les aliments.

Il a été prouvé que les pays méditerranéens, grands consommateurs d’huile d’olive, ont une population ayant un taux de maladies cardiovasculaires beaucoup plus faible que ceux qui consomment principalement des corps gras d’origine animale.  Un des rôles positifs de l’huile d’olive est son effet protecteur, attribué à son contenu très élevé (environ 80%) en acide oléique, un acide gras monoinsaturé qui a des propriétés antioxydantes. A ce jour, c’est la seule huile végétale qui contient aussi plusieurs composés phénoliques, également positifs pour la protection vasculaire.

Devons-nous être attentifs à la qualité d’huile d’olive que l’on consomme ?

Tout à fait, nous devons être vigilants à la qualité d’huile d’olive que nous consommons dans la vie quotidienne.

En effet, l’huile d’olive est obtenue par pression mécanique des olives sans utiliser de procédés chimiques ou de chaleur excessive. Mais sa qualité peut varier selon le pourcentage d’acidité et les critères gustatifs. En effet, si l’acidité est < 2% d’acide oléique libre et ses qualités gustatives (goût, amertume et piquant) sont satisfaisantes, l’huile d’olive a la classification d’huile d’olive « vierge » ou si l’acidité est < 0,8%, l’huile d’olive est « extra-vierge ». Les autres huiles d’olive avec des taux d’acidité supérieurs sont de moins bonne qualité et sont classées sous le nom d’huile d’olive régulière ou d’huile pure ou simplement d’huile d’olive.

Ces différences de fabrication ont des répercussions importantes sur la quantité de polyphénols et sur leurs effets bénéfiques sur la santé cardio-vasculaire.

Comment reconnaitre une bonne huile d’olive ?

C’est son goût piquant, provoqué par la présence des polyphénols. Plus cette sensation de piquant (que les spécialistes appellent l’ardence) est forte, meilleure est l’huile d’olive.

L’huile d’olive vierge ou extra-vierge a également un effet bénéfique indirect en bloquant la formation du métabolite trimethylamine N-oxide (TMAO), cause du développement de l’athérosclérose, par les bactéries intestinales.

Cet article nous conforte sur la consommation quotidienne d’huile d’olive.

La suite de l’article est disponible ici